Espaces Marx et le Livre

Du 8 au 10 Avril se tiendra l’escale du livre de Bordeaux, quartier Sainte-Croix. Espaces Marx y sera présent avec ses ouvrages et ceux auxquels nous avons contribué comme « Les révoltes populaires en Aquitaine » et « Le guide du Bordeaux Colonial », ceux des Revues associées (Cahiers d’Histoire, La Pensée, Recherches Internationales), des Revues amies(L’Ormée, Ancrages,…), les nouvelles publications des Editions « La Dispute » et des « Editions Sociales », des éditions « Du Détour »,… et de nombreux auteur-es.

www.escaledulivre.com

Une dizaine d’auteur-es et quelques animateur-es d’Espaces Marx seront présent-es sur notre stand durant les trois jours, Vendredi de 10h à 21h, Samedi de 10h à 20h, Dimanche de 10h à 19h. Parmis lesquels Jean-Marie HARRIBEY, Madeleine LENOBLE, Marc LOSSON, Lysiane ROLLAND REGINENSI, Jean Michel DEVESA, Jean CASSET, Monique BAUER, Florent VIGUIE, Pierre-Yves MODICOM, Alexandre FERNANDEZ, Pierre ROBIN, Jean-Pierre LEFEVRE, Vincent TACONET, Gérard CLABE, Martine DESCOUBES, Bertrand GILARDEAU, Jean-François MEEKEL, Sandra MERLET, André ROSEVEGUE, Juliette MATHIEU, Jean-Claude MASSON, Dominique BELOUGNE

escale2019_EspacesMarx

Editions Sociales : Retrouvez l’intégralité de la collection sur le site des Éditions sociales http://editionssociales.fr/

Editions La Dispute : http://ladispute.fr/

La revue Recherches internationales :https://www.recherches-internationales.fr/

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Alain BIRH est co-auteur d’un livre récent intitulé « Thomas Piketty : une critique illusoire du capitalisme » publié avec Michel HUSSON, aux éditions Syllepse en 2020.

Alain_Bihr1      husson

external-content.duckduckgo_web

Dans le premier chapitre du Capital, Marx caractérise l’économie vulgaire en ces termes : elle « se contente des apparences […] et se borne à élever pédantesquement en système et à proclamer comme vérités éternelles les illusions dont le bourgeois aime à peupler son monde à lui, le meilleur des mondes possibles ». Et ce tout simplement parce qu’elle ne parvient pas ou renonce même à « pénétrer l’ensemble réel et intime des rapports de production dans la société bourgeoise ».
Or, de même qu’il existe ainsi une apologie vulgaire du capitalisme, il en existe une critique non moins illusoire. Même ignorance radicale des rapports capitalistes de production, même fascination exercée par leurs apparences fétichistes (la marchandise, l’argent, la comptabilité nationale et ses instruments statistiques, etc.), même volonté d’en rendre compte en termes de pseudo-lois transhistoriques, même enfermement dans le cadre d’une idéologie sacralisant la propriété privée, la liberté d’entreprendre et l’égalité réduite à sa dimension juridique, qui limite du même coup ses propositions de réforme à des mesures de redistribution des revenus et de la propriété.

C’est à démontrer que Thomas Piketty en reste au niveau de cette critique illusoire que cet ouvrage s’emploie, tout en développant en contrepoint les éléments d’une critique radicale.

&&&&&&&&&&

« Communiste! Avec Marx »

VignetteLivreMarx2   vasseur

En ces temps de confinement, je vous propose de découvrir le dernier livre de Bernard Vasseur, Philosophe, qui nous propose de relire les travaux de Marx et Engels à partir de l’actualisation et l’élargissement de la publication de leurs travaux, et en confrontation critique avec l’histoire… Extrêmement nourrissant dans ces temps d’indigence intellectuelle et fort utile pour la Praxis militante… Très utile pour contribuer à ce que le jour d’après ne soit pas comme avant ! Bonne lecture ! Et bonnes expérimentations sociales et politiques !
Avec Marx, penser et agir aujourd’hui.

https://www.causecommune-larevue.fr/avec_marx_penser_et_agir_aujourd_hui

&&&&&&&&&&&&&&&&&

Nous avons le regret de vous annoncer que l’Escale du livre de Bordeaux qui devait se tenir début avril est annulée, ainsi que toutes les rencontres qui devaient avoir lieu à la Librairie La Machine à Lire, et toutes nos autres initiatives en présentiel. Bon courage, et « bon confinement ! ». Nous vous invitons à écouter les émissions radiophoniques de RIG, et notamment l’émission « Polyphonie Militante » à laquelle nous sommes associés. Gardons l’Espoir en une société plus humaine, plus juste et plus solidaire. A bientôt !

20190406_171059_Web

– Du Vendredi 3 au Dimanche 5 Avril, L’escale du livre de Bordeaux, Quartier Sainte Croix, près de la gare Saint-Jean. Le Stand d’Espaces Marx (DB22) accueillera de nombreux auteur-es.

Conférence/débat d’Alain BIHR, le samedi 4 avril à 11h, Amphi 02 de l’IUT Michel Montaigne, animée par Alexandre FERNANDEZ, Professeur d’Histoire Contemporaine à l’Université Michel Montaigne,

Alain_Bihr1

Alain BIHR, Sociologue, « Le premier âge du capitalisme », Editions Syllepse,

MarcLosson2_Web

Marc LOSSON, Auteur de plusieurs recueils de Poésie, « Vieillitude », Editions L’Harmattan,

MadoLENOBLE

Madeleine LENOBLE, Auteure de plusieurs recueil de Poésie, « Histoires douces amères »,

LysRolland

Lysiane ROLLAND, Auteure de plusieurs recueils de Poésie, « A vol d’oiseaux, d’un millénaire à l’autre »,

jeanCASSET

Jean CASSET, écrivain, « Charles Dérocher », Edilivre,

Jean-Marie

Jean-Marie HARRIBEY, économiste, « Le trou noir du capitalisme », Éditions du Bord de l’eau,

yann-etienne_web

Yann ETIENNE, Poète, « Morsures de l’âme », Vérone Éditions,

AlexandreFERNANDEZ

Alexandre FERNANDEZ, Historien, « L’Amérique latine du XIXe au XXIe siècle », PUB,

Amédée-Pierre LACHAL, ….

Seront aussi présentes sur notre stand B22, les Editions :

– Les éditions du Détour,

– Les éditions « La Dispute »,

– Les éditions Sociales,

– Les éditions DUFOURG,

….

Et les Revues :

2018-01-24-N°7-JF-MEEKEL-et-M-V-4-e1517471039290

– Ancrage,

– Pratiques,

– La Pensée,

– Recherches Internationales,

– Revue d’Histoire Critique,

– Progressiste…..

&&&&&&&&&&&&&&&

– Le Jeudi 16 Janvier à 18h30 à La Machine à Lire (Salle de la Machine à Musique) les rencontres d’Espaces Marx animées par Vincent TACONET recevront Jocelyne PORCHER, zootechnicienne et sociologue à l’INRA (UMR Innovation, Montpellier), autour de son livre « Cause animale, cause du Capital » publié aux éditions Le Bord de l’eau, en 2019. La soirée sera animée par Jean-Marie HARRIBEY, économiste, ancien Coprésident d’ATTAC.

JocelynePORCHER1

Jocelyne PORCHER, auteure de l’ouvrage 

CauseAnimale

Soirée animée par Jean-Marie HARRIBEY 

Jean-Marie

Savez-vous quel est le nouveau mot « clef » des chefs d’entreprise qui va remplacer l’oxymore « élevage industriel »? C’est « clean meat », la viande propre. Jocelyne Porcher ouvre de grandes pistes de réflexion sur nos devenirs de mangeurs de viande dans son livre « Cause Animale, Cause Du Capital ». Ce petit livre qui vous prendra moins de deux heures de lecture, ouvre de grandes pistes de réflexion sur nos devenirs de mangeurs de viande, ce qui concerne, rappelons-le quand même, plus de 95% de la population française. D’ailleurs d’emblée, amis végétariens et végans, si vous pensez trouver chez Jocelyne Porcher quelques arguments pour dégommer la barbaque et tous ses effets néfastes, oubliez, vous êtes déjà en retard d’un combat ! Ce livre démontre que la disparition à plus ou moins long terme de la production de viande telle qu’on la connaît est un fait déjà largement anticipé par les plus grandes forces capitalistiques de la planète.

&&&&&&&&&&&

Soirée anniversaire – jeudi 3 octobre à partir de 18 H – La Machine à Lire à 40 ans

lamachinealire

Nous sommes invité-es par Hélène Des Ligneris à partager la fête des 40 ans de l’existence de La Machine à Lire, le jeudi 3 octobre à partir de 18h. Voir l’invitation ci-après. Ce sera l’occasion de fêter les très nombreuses initiatives communes que nous organisons à La Machine à Lire depuis la création de notre association en décembre 1996, partenariat que nous souhaitons le plus durable possible.

Amicalement

Pour la Direction d’Espaces Marx,

Le Secrétaire Général, Dominique BELOUGNE

——————————

Cher Dominique

Comme nous en sommes convenus hier, je vous adresse l’invitation à partager la fête de nos 40 ans en vous remerciant d’avoir la gentillesse d’en informer les membres d’Espaces Marx Aquitaine :

1979-2019, La Machine à Lire fête cette année ses 40 ans !

Que de chemin parcouru depuis sa création par Henri Martin rue de la Devise en 1979…

HenriMartinLML

Tout ceci grâce à l’ensemble des forces vives qui accompagnent La Machine à Lire depuis tout ou partie de ces longues années : auteurs, éditeurs, représentants, distributeurs, bibliothécaires, confrères, institutionnels,  collaborateurs, clients et amis, au sein desquels nous savons vous compter. C’est bien grâce à vous que nous pouvons défendre notre vision de l’accès pour tous à la diversité de la création littéraire et à la culture.

Pour célébrer cet anniversaire, nous vous invitons à une soirée festive le jeudi 3 octobre prochain, à partir de 18h, sur la Place du Parlement.

Nous comptons tout particulièrement sur votre présence à nos côtés ce soir-là…

HelendlMAL

sigleMAL Hélène des Ligneris
Librairie La Machine à Lire
8, place du parlement
33000 BORDEAUX
06 84 20 62 53http://www.lamachinealire.com

&&&&&&&&&&&&&&&

Les Rencontres d’Espaces Marx invitent à venir échanger avec Barbara STEIGLER, Professeure de Philosophie à l’Université de Bordeaux-Montaigne, membre de l’Institut universitaire de France et responsable du Master « Soin, éthique et santé »,   Le jeudi 12 Septembre  à 18h45 à la Machine à Lire (Salle de la Machine à Musique Lignerolles), autour de son livre « Il faut s’adapter » publié aux éditions Gallimard dans la collection Nrf Essais. la soirée sera animée par Dominique JOBARD, Professeure Agrégée de Philosophie.

entretien-stiegler3

https://www.nouveau-magazine-litteraire.com/%C2%AB-le-n%C3%A9olib%C3%A9ralisme-est-%C3%A0-bout-de-souffle-%C2%BB

« D’où vient ce sentiment diffus, de plus en plus oppressant et de mieux en mieux partagé, d’un retard généralisé, lui-même renforcé par l’injonction permanente à s’adapter au rythme des mutations d’un monde complexe ? Comment expliquer cette colonisation progressive du champ économique, social et politique par le lexique biologique de l’évolution?
La généalogie de cet impératif nous conduit dans les années 1930 aux sources d’une pensée politique, puissante et structurée, qui propose un récit très articulé sur le retard de l’espèce humaine par rapport à son environnement et sur son avenir. Elle a reçu le nom de «néolibéralisme» : néo car, contrairement à l’ancien qui comptait sur la libre régulation du marché pour stabiliser l’ordre des choses, le nouveau en appelle aux artifices de l’État (droit, éducation, protection sociale) afin de transformer l’espèce humaine et construire ainsi artificiellement le marché : une biopolitique en quelque sorte.
Il ne fait aucun doute pour Walter Lippmann, théoricien américain de ce nouveau libéralisme, que les masses sont rivées à la stabilité de l’état social (la stase, en termes biologiques), face aux flux qui les bousculent. Seul un gouvernement d’experts peut tracer la voie de l’évolution des sociétés engoncées dans le conservatisme des statuts. Lippmann se heurte alors à John Dewey, grande figure du pragmatisme américain, qui, à partir d’un même constat, appelle à mobiliser l’intelligence collective des publics, à multiplier les initiatives démocratiques, à inventer par le bas l’avenir collectif.
Un débat sur une autre interprétation possible du sens de la vie et de ses évolutions au cœur duquel nous sommes plus que jamais. »

La rencontre, proposée par Vincent TACONET en partenariat avec les Espaces-Marx, sera animée par Dominique JOBARD, Professeure Agrégée de Philosophie, adhérente d’Espaces Marx Aquitaine-Bordeaux-Gironde.

Librairie La Machine à Lire – 8, place du Parlement – 33000 Bordeaux – France
tél : 33 (0)5 56 48 03 87 – fax : 33 (0)5 56 48 16 83
La Machine à Musique – Lignerolles – 13-15, rue du Parlement Sainte Catherine- 33000 Bordeaux – France
tél : 33 (0)5 56 44 81 53 – fax : 33 (0)5 56 81 41 44
Ouvert le lundi de 14 h à 20 h et du mardi au samedi de 10 h à 20 h
Le site de La Machine à Lire http://www.lamachinealire.com/
site@lamachinelalire.com
&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&

De bien belles rencontres et débats en perspective avec des auteur-es sur l’Espace Livre de la Fête de l’Humanité 33 les 11 et 12 mai prochain

De nombreux invité-es sur l’Espace Livres de la Fête de l’Humanité Gironde à Villenave d’Ornon les 11 et 12 mai prochain, avec notamment au Stand d’Espaces Marx un invité d’honneur qui vient de publier un livre  sur la situation au VENEZUELA, notre ami Maurice LEMOINE, journaliste, ex-rédacteur en Chef du Monde Diplomatique, avec une rencontre-débat le samedi 11 avril à 15h, et entre autre un rendez-vous à 16h avec Alain RUSCIO, qui vient de publier un livre sur l’Algérie, et des échanges toujours attendus sur l’Espace Livre, comme avec  Marc LOSSON et Madeleine LENOBLE, Lysiane ROLLAND, Poètes, Marie-Christine LABOURIE, Amédée-Pierre LACHAL, Franck LAFOSSAS, Dominique-Emmanuel BLANCHARD, Sébastien GENDRON, Hervé LE CORRE qui vient de publier un nouveau livre « Dans l’ombre du brasier » , Bernard LAVALLEE dimanche à 15h, qui vient de publier « Car ce combat est aussi le nôtre » Bordeaux et la Guerre d’Espagne », Ian BROSSAT à 16h qui vient de publier « Airbnb ou la ville ubérisée « ,  Frédéric DUFOURG, Joél GUERIN,…. La librairie La Renaissance, et des éditeur-es comme Les Dossiers d’Aquitaine, Les éditions DUFOURG, La Dispute et le Temps des Cerises et des Revues comme l’ORMEE, la PENSÉE, les Cahiers d’Histoire Critique, Recherches Internationales, des Associations comme l’IHS-CGT, la Revue POLITIS, la revue PHAETON  ….

Des échanges à plusieurs voix auront lieu sur l’Espace Livre Samedi et dimanche tout au long de l’après-midi…..

Rendez-vous à l’Espace Livre de la Fête de l’Humanité Gironde les samedi 11 et dimanche 12 mai notamment sur le stand d’Espaces Marx, et de la Librairie La Renaissance,
La programmation complète de la manifestation se trouve sur les liens suivant :

https://fr-fr.facebook.com/fetehuma33/

https://nbso.fr/

Quelques auteur-es qui nous ont annoncé leur présence sur le stand d’Espaces Marx, de la Librairie La Renaissance, ou des Dossiers d’Aquitaine et un projet de programme pour les échanges avec les auteur-es sur l’Espace Livre, en plus des signatures sur les différents stands concernés :

Les Rencontre-Débats sur l’Espace Livre :

Samedi 11 Mai :

14h : Hervé LE CORRE « Dans l’ombre du brasier » et Sébastien GENDRON « Révolution », Le Polar girondin à l’honneur…..

15h : Maurice LEMOINE « Du Brésil au Venezuela, le retour de la doctrine de Monroe »,

16h : Alain RUSCIO, « Les communistes et l’Algérie – Des origines à la guerre d’indépendance, 1920-1962 », sans oublier l’actualité en Algérie,

17h : Le Forum des poètes… Lysiane REGINENSI-ROLLAND « A vol d’oiseau, d’un millénaire à l’autre », Madeleine LENOBLE « à l’envers du buvard» ,  Marie-Christine LABOURIE « Quête de sens »,  Marc LOSSON,  « Le voyageur sans fin », Franck LAFOSSAS, « Guide de l’écriture poétique classique »,

18h : Jean QUERBES « BORDEAUX CIENFUEGOS, Une histoire méconnue »,  Dominique-Emmanuel BLANCHARD et Richard ZEBOULON, « B. comme BLANCHE », Anny SOUM-POUYALET  « T’as qu’à croire ! » ,
Frédéric DUFOURG « Pour en finir avec 1914-1919 » ,

Dimanche 12 Mai :

14h : Le Forum des poètes… Madeleine LENOBLE « à l’envers du buvard» ,  Marie-Christine LABOURIE « Quête de sens »,  Marc LOSSON,  « Le voyageur sans fin », Franck LAFOSSAS, « Guide de l’écriture poétique classique »,

15h : Bernard LAVALLEE, « Car ce combat est aussi le nôtre », Bordeaux, les Bordelais et la Guerre d’Espagne,

16h : Ian BROSSAT, « Airbnb ou la ville ubérisée « 

Les auteur-es

Maurice LEMOINE, journaliste et écrivain, ancien rédacteur en chef du Monde diplomatique et spécialiste de l’Amérique latine propose une lecture différente de la crise vénézuélienne, dans son livre  « Venezuela chronique d’une déstabilisation » aux éditions Le Temps des Cerises, Mars 2019. Une rencontre-débat aura lieu Samedi après-midi à 15h avec Maurice LEMOINE, sur le thème : « Du Brésil au Venezuela, le retour de la doctrine de Monroe ». Cette rencontre sera animée par Marie ESTRIPEAUT-BOURJAC, Présidente d’Espaces Marx Aquitaine. Il sera présent sur le stand Samedi après-midi, et dimanche après-midi.

Livre MLemoine_Web   ph_auteur_46_MLemoine

Journaliste et écrivain, spécialiste de l’Amérique latine et de la Caraïbe, Maurice Lemoine – d’Haïti à l’Amérique centrale, de la Colombie au Venezuela – a couvert la plupart des conflits de la région. Il est l’auteur, entre autres, de Chavez Presidente (2005), Cinq Cubains à Miami (2010), Sur les eaux noires du fleuve (2013) et Les enfants cachés du général Pinochet (2015).

Sur le stand d’Espaces Marx samedi et dimanche après-midi

– Ian BROSSAT, Adjoint au maire de la ville de Paris, « Airbnb ou la ville ubérisée  » aux éditions « La ville brûle »

Airbnb-la-ville-uberisee   7877826_1ca52fca-b1b2-11e8-bfbd-ad85a6f6e574-1_1000x625

Airbnb, Google, Amazon et Uber entendent fabriquer la ville du XXIe siècle. Va-t-on les laisser faire ? Loin de sa promesse initiale, l’économie du partage est devenue une économie de la prédation : Paris a vu 20 000 de ses logements disparaître au profit de la plateforme Airbnb, dont elle est la première destination mondiale. Données inédites à l’appui, Ian Brossat explore les conséquences de cette « ubérisation de l’urbain » : spéculation, loyers plus chers, éviction des habitant.es des centres-villes et ségrégation spatiale, standardisation et disparition des commerces, transformation des temps de vie et des usages de la ville, perte d’identité des quartiers… Pour lutter contre l’ubérisation des villes, il faut se reposer la question des géographies du pouvoir. Une question d’autant plus urgente qu’Airbnb n’est que la face émergée d’un iceberg beaucoup plus vaste : Google se lance la promotion immobilière, Amazon se positionne en concurrent de tous les commerces, du vêtement à l’aliment, Uber privatise la circulation en ville. Ces acteurs, plus puissants que des États, entendent transformer nos villes en marchés, et peser sur les lois pour maximiser leurs profits. Allons-nous les laisser faire ?

Ian Brossat, 38 ans, est adjoint à la Mairie de Paris chargé du logement et de l’hébergement d’urgence. Nouvelle figure de la gauche française, il se bat pour la mise en oeuvre d’une mixité sociale réelle dans la capitale. Depuis 2014, il se bat face aux lobbys et à Airbnb pour réguler la multinationale américaine, en France et en Europe.

Sur le stand de la  Librairie La Renaissance dimanche 12 mai

– Lysiane REGINENSI-ROLLAND, écrivaine, « A vol d’oiseau, d’un millénaire à l’autre » aux éditions La Fontaine secrète.

2291261_mediumLrolland            20190405_190710_Web

Tout au long de cet écrit atypique, Lysiane Rolland-Réginensi, publiée pour la première fois aux éditions de La fontaine secrète, survole la vie de Syléna, sa narratrice, et, ce faisant, elle embrasse de l’aile et du regard le monde depuis six décennies. De la Garonne aimée et amie d’enfance aux collines ensanglantées du  Rwanda, elle dresse tour à tour un tableau minimaliste de la vie somme toute heureuse de Syléna ou une vision de haut des misères terribles extirpées du  passé. Trois voix alternent en parallèle avec une régularité implacable : celle de Sylèna, la narratrice – il n’y a pas l’ombre d’un doute, c’est autobiographique –, celle du vaste monde avec ses événements majeurs, datés, et ses catastrophes récurrentes, et celle du Rwanda,. Des listes froides aux instants de pure poésie, chaque lieu, chaque moment prend tout naturellement sa place relative dans ce survol de six décennies. À la fin, la poésie a le dernier mot, ce qui est loin de nous surprendre : l’auteure est en effet une poétesse publiée en Aquitaine depuis de nombreuses années.

Sur le stand d’Espaces Marx le Samedi 11 Mai.

 

Hervé LE CORRE, « Dans l’ombre du brasier » aux éditions Rivage Noir,

  Livre LE CORRE_web    HervéLE CORRE

Il n’est pas du genre à accrocher la lumière, préférant la discrétion et le calme de Pessac, dans la région de Bordeaux, où il aime écrire environné de livres et de cartes avec vue sur son jardin. Et pourtant, sans en avoir l’air, Hervé Le Corre est en train de s’imposer comme un des plus grands auteurs de romans noirs français. Son avant-dernier livre, Prendre les loups pour des chiens (2017, Rivages) nous avait fait l’effet d’un uppercut, un drame contemporain poisseux, violent, fascinant, noué dans le sud de la Gironde et raconté avec une écriture imagée et ciselée, sans un mot de trop, et une charge érotique qui laissait le lecteur pantelant.

Son nouveau roman est très différent puisqu’il nous plonge dans la période de la Commune de Paris, plus particulièrement dans ces dix jours, du 18 au 28 mai 1871, qui ont vu les communards se faire lentement laminer par les Versaillais. Un contexte de guerre civile propice à la violence criminelle et aux trafics en tous genres, toile de fond idéale pour ce prof de français qui n’aime rien tant que raconter les salauds, les paumés, les petites frappes. Avec Dans l’ombre du brasier, on est servi.

Sur le stand de la  Librairie La Renaissance samedi et dimanche

 

– Madeleine LENOBLE, « à l’envers du buvard» aux éditions Federop,

  Mado_Livre_web       escale 2018

Sur le stand d’Espaces Marx

 

Marie-Christine LABOURIE, avec une nouvelle édition de BRESIL SANS TERRE, MISERERE IMMIGRATI  sur les migrants à Bordeaux et les recueils CRIS DESIRS  et QUETE DE SENS.

Couverture_Cris_désirs_13_10_2017-1-214x300    bmarie-christine-labourie_web

La poète crie et désire.
Une poète écorchée vive noyée dans le maëlstrom barbare du monde.
Une poète écorchée vive comme sa Terre écartelée.
Une poète écorchée vive comme les femmes dominées.
Et pourtant…
Une poète comblée quand la femme libre en ses désirs s’érige superbe et sauvage.
Une femme heureuse devant la forêt et la mer déliées enceintes d’espoirs…
Devant le sourire de la fleur, la caresse de l’arbre, la douce somnolence des longs fleuves,
et le regard fulgurant de animaux.
Mais hélas…

« Le vieux monde se meurt, le nouveau tarde à apparaître, et dans ce clair-obscur surgissent les Monstres… » GRAMSCI.

Sur le stand d’Espaces Marx

 

– Jean QUERBES, « BORDEAUX CIENFUEGOS, Une histoire méconnue », publié aux éditions les Dossiers d’Aquitaine

couverture Cienfuegos_Web          JeanQUERBES_Web

Cienfuegos est une ville située sur la Bahía de Cienfuegos, une baie de la côte sud de Cuba. Elle est connue pour ses bâtiments de l’époque coloniale. Sur la place centrale, appelée Parque José Martí, le théâtre Tomás Terry est orné de fresques au plafond et de mosaïques décorées à la feuille d’or. Le musée provincial retrace l’histoire coloniale de la ville. L’Arco de Triunfo commémore l’indépendance cubaine. Des ferrys traversent la baie pour rejoindre Castillo de Jagua, une forteresse du XVIIIe siècle.

Après une navigation de 8.000 km, trois frégates venant de Bordeaux arrivent a La Havane. A bord, 46 émigrants, parmi eux, des laboureurs, des forgerons, des charpentiers, des tailleurs, un boulanger… L’initiateur et l’organisateur de cette expédition, Luis de Clouet de Piettre, très Ma Bordeaux est un personnage hors du commun. II naît en 1766, a la Nouvelle-Orléans, alors sous domination espagnole. II entre dans l’armée a l’age de 11 ans. II y termine sa carrière avec le grade de lieutenant-colonel. En 1818, nommé a l’État-major de La Havane, il se lie avec l’aristocratie et les milieux maçonniques dans l’intention de créer la colonie Fernandina, aujourd’hui Cienfuegos. L’acte de naissance de ladite colonie est signe le 22 avril 1819. Des lors, les liens entre le port de Bordeaux et l’Ile de Cuba ne cessent de s’intensifier. Mais qui donc de nos jours connaît cette histoire qui sera teintée de périodes fécondes, mais aussi de violences, de jalousies, de spéculations sur fond de traite et de révolte des esclaves, tandis que les nations d’Amérique se libèrent et que les États-Unis imposent leur hégémonie? L’auteur, Jean Querbes, à  partir des travaux de chercheurs, retrace cette aventure dont Luis de Clouet est l’incontestable héros. Un récit-passion au coeur d’une histoire qui fit de Bordeaux et de Cienfuegos deux belles cités inscrites aujourd’hui, au Patrimoine mondial de l’Humanité. Jean Querbes, natif d’Arcachon, ingénieur agronome, docteur en géographie, politiquement engage comme maire-adjoint de Tonneins puis d’Agen, de conseiller régional d’Aquitaine et de député européen, a effectué une vingtaine de voyages a Cuba, d’une part pour militer contre le blocus impose au pays, d’autre part pour mieux connaître la réalité cubaine d’un point de vue géographique, historique, social. En 2017, il fonde l’Association Bordeaux-Cienfuegos dans le but de mieux faire connaître cette histoire et de poursuivre l’aventure humaine entre les deux villes surs : Bordeaux et Cienfuegos.

Sur le stand d’Espaces Marx et des Dossiers d’Aquitaine.

 

– Dominique-Emmanuel BLANCHARD et Richard ZEBOULON, « B. comme BLANCHE », aux éditions La petite Hélène,

BBLANCHEsans-titre   DE_Blanchard_Mes   RichardZEBOULON_web

Comment ne pas songer à la vue du titre et sans même avoir ni ouvert le livre, ni regardé la quatrième de couverture à ces deux références : la page blanche et à la « Blanche » d’Aragon ? Dans « B comme Blanche etc. », son dernier roman, Dominique-Emmanuel Blanchard fait de l’écrivain fantôme un personnage à visage découvert présent tout le long du récit. Par définition, en littérature, le nègre, dit ghost writer, traduit en français par écrivain fantôme, est discret et surtout anonyme. Pour autant, ce n’est pas le personnage principal. Du reste, qui est, tangiblement, au cœur du récit ? La Blanche du titre, ou bien Nathan qui raconte sa passion de quarante ans pour elle ?  Car, on ne connaît Blanche que par Nathan interposé.  Mais, l’auteur, qui a écrit son livre à la demande de son ami photographe Richard Zéboulon (nommé Nathan Z. dans le texte), s’amuse à nous perdre dans la confusion des genres, des sentiments et des prénoms. Le « je » de l’écriture n’est pas celui qui narre, mais bien l’autre, l’ami bien ancré dans la réalité. Il l’observe et remarque : ce n’est pas de Blanche qu’il parle dès le début du récit mais de Claire. « Vous répétez que vous étiez amoureux fou de Claire. A vous écoutez, un doute me vient. En somme, vous ne faisiez que vous quitter, que fragmenter l’histoire. (…) J’en arriverai à douter de l’existence de Claire s’il n’y avait ces milliers, oui des milliers de photos d’elle » À peine l’apercevra-t-on, cette femme très « féminine », « charmeuse » rencontrée sous le prénom de Claire à dix-sept ans, et devenue au fil des années Blanche. Qui est cette femme qui hante encore Nathan Z. ? Qui est cette femme adorée jusqu’à l’aveuglement ? « C’était une fille extrêmement exigeante. Et moi j’étais toujours sur le qui-vive. Son exigence se manifestait en tout : habillement, comportement. Elle visait la perfection. » Le lecteur, tout au long du  livre se demande si Claire/Banche n’est pas, surtout, amoureuse de l’amour. L’auteur avoue qu’il aurait aimé appeler ce qui est un roman, même si le livre est « d’après une histoire de Richard Zéboulon », Identification d’une femme, titre mythique du film d’Antonioni.

Sur le stand d’Espaces Marx

 

– Anny SOUM-POUYALET, Journaliste, Présidente du Cercle Condorcet de Bordeaux, « T’as qu’à croire ! », écrits de Jean-Claude Coiffet, aux Dossiers d’Aquitaine

couv-Tas-quà-croire-280x351      Coiffet-1  AnnySOUM-POUYALET_Mes

Professeur avant tout, Jean-Claude Coiffet concevait ainsi sa tâche : « apprendre le maniement des armes que sont la langue, la connaissance et la pensée pour com-battre la tyrannie de l’obscurantisme et de l’asservissement ». Il a mis toute sa vie au service de cette idée, invitant tous ceux qui l’écoutaient ou le lisaient, que ce soit au lycée, à l’Institut d’études politiques (IEP) de Bordeaux, au Cercle Condorcet ou dans diverses associations ou colloques où il donna de multiples conférences, à « réfléchir autrement », toujours « en opposition avec la désinformation communicationnelle ». Ce livre-hommage est un recueil des productions de Jean-Claude Coiffet réalisées au cours des 25 dernières années. Billets d’humeur ou articles de fond, ils constituent une étude critique de notre société et une déconstruction du discours officiel. Tous les domaines sont évo-qués, qu’ils soient d’ordre politique, économique, démographique ou anthropologique. Ce travail repose sur une réflexion profonde, une grande rigueur intellectuelle et une analyse rigoureuse des faits, des comportements et des chiffres. Ces écrits, ancrés dans l’actualité et d’une remarquable acuité, nous aident à penser le monde. Anny SOUM-POUYALET, Journaliste, a mis en forme les travaux de Jean-Claude COIFFET et permis leur publication.

Sur le stand d’Espaces Marx

Marc LOSSON, poète, « Le voyageur sans fin » aux éditions persée

41hp1uWS1ML__SX359_BO1,204,203,200_   MarcLosson2_Web

Marc n’en est pas à son premier livre et sera présent sur le stand…. Et si vous souhaitez mieux les connaître, Marc et ses ami-es…

http://laquestiondelautre.blogs.sudouest.fr/ ou écouter une partie d’un de ses textes….  https://www.dailymotion.com/video/x74wf7t

Sur le stand d’Espaces Marx

– Alain RUSCIO, qui vient de publier « Les communistes et l’Algérie – Des origines à la guerre d’indépendance, 1920-1962 » aux éditions La Découverte. Alain Ruscio dédicacera son livre sur le stand de La Renaissance à l’Espace Livres et participera à un échange à 16h30.

Les-communistes-et-l-Algerie   AlainRUSCIO_web 

C’est un paradoxe : l’histoire du communisme reste aujourd’hui encore, alors que ce mouvement n’a plus dans la vie politique ni le poids ni la force d’attraction d’antan, un objet de controverses à nul autre pareil, en « pour » et en « contre ». Cet état d’esprit atteint un paroxysme lorsqu’il s’agit d’évoquer les actions et analyses du communisme – français et algérien – face à la question coloniale en Algérie, des origines dans les années 1920 à la guerre d’indépendance (1954-1962). Et s’il était temps, écrit Alain Ruscio, de sortir des invectives ?
C’est l’ambition de cette somme exceptionnelle, qui propose une plongée dans les méandres – le mot s’impose – des politiques communistes des deux côtés de la Méditerranée (PCF et PCA) durant plus de quatre décennies. Des tout premiers temps, lorsque le jeune parti commençait à s’affirmer et tentait de briser le consensus colonial, aux tempêtes de la guerre d’Algérie, en passant par les espoirs et illusions du Front populaire. Les relations avec le nationalisme algérien, qui ne furent jamais simples, sont finement analysées, avec le récit d’un grand nombre d’épisodes ignorés ou mal connus et l’évocation de parcours de multiples acteurs, qui donne chair à cette saga.
Novateur, l’ouvrage d’Alain Ruscio ne l’est pas seulement par son esprit. L’historien a utilisé tous les fonds d’archives spécialisés, dont ceux du PCF, désormais accessibles, révélant des documents totalement nouveaux. On découvrira, au fil des pages, non pas une ligne politique, mais une succession, et parfois une cohabitation, de logiques et de pratiques.

Sur le stand de la Librairie La Renaissance.

 

– Sébastien GENDRON, « Révolution », roman noir aux éditions Albin Michel,

  CVT_Revolution_5406     SebastienGendron

Debout au milieu d’un pont autoroutier, jambes légèrement écartées, corps dressé, bras droit le long de la hanche, bras gauche replié soutenu par une orthèse, Pandora Guaperal a un Glock 23 posé sur la tempe, chien relevé, balle wadcutter dans la chambre, index sur la queue de détente réglée à un kilo de pression, cran de sûreté en position on. Face à elle, à la sortie du tunnel, un véhicule approche. Derrière lui, des milliers d’autres dont le seul horizon est la route des vacances. Pandora est prête : la révolution n’attend pas. Et elle vaut bien une balle dans la tête. Pour résister à l’absurdité du monde, Sébastien Gendron, l’auteur de Road Tripes et de La Revalorisation des déchets, a lui aussi une arme : nonsense et subversion dans une comédie noire, entre Frédéric Dard et les Monty Python.

Sur le stand de la Librairie La Renaissance samedi 11 mai.

Bernard LAVALLEE, « Car ce combat est aussi le nôtre », Bordeaux, les Bordelais et la Guerre d’Espagne, Aux Presses Universitaires de Bordeaux,

CarceCombatBLavallee_web       AVT_Bernard-Lavalle_web

Bordeaux a toujours joué un rôle important dans les relations entre la France et l’Espagne. Il allait en être de même lors de la guerre civile espagnole, d’autant qu’une communauté espagnole nombreuse et politisée était intégrée à la population de la ville.
Le présent ouvrage s’est attaché à étudier les moments où la ville s’est trouvée confrontée de très près à cette guerre: bataille d’Irun sur la frontière, menées des services secrets espagnols, recrutement des volontaires des Brigades internationales, vifs débats dans la presse, arrivée dans le port de l’aide soviétique, accueil des vagues successives de réfugiés.
Le conflit eut aussi des conséquences très directes dans les années qui suivirent avec les difficultés d’intégration des Espagnols, la politique discriminatoire à leur égard de l’occupant et de Vichy, leur participation à la Résistance et à la Libération.
Les sources utilisées sont celles de la presse bordelaise, de grande diffusion ou plus restreinte dans le cas des partis politiques, et surtout un travail systématique en archives à Bordeaux et dans la région mais aussi en Espagne.

Sur le stand de la Librairie La Renaissance dimanche 12 mai.

– Franck LAFOSSAS, l’auteur de Marquet, Pline l’Ancien, Oradour, « Guide de l’écriture poétique classique » aux Editions Les Dossiers d’Aquitaine,

  Couv guide écriture Lafossas_Web   AVT_Franck-Lafossas_6841

Franck Lafossas, né en 1950 à Limoges, famille originaire d’un village limousin proche d’Oradour-sur-Glane. Magistrat honoraire. Auteur passionné d’histoire et de poésie, tantôt sous son nom et tantôt sous le pseudonyme « Dune-Pontac ».

Sur le stand des Dossiers d’Aquitaine.

– Quelques ouvrages des éditions DUFOURG-TANDRUP,… Frédéric DUFOURG, auteur et animateur des éditions sera présent sur le stand Samedi et dimanche après-midi,

EnFinirDufourg_Web    frederic-dufourg-jai-voulu-travailler-sur-la-memoire-le-collectif-et-le-lien-social_Web

Sur le stand d’Espaces Marx

Joël GUERIN (Le Samedi), Jean CASSET, Pierre SARTOR….

JoelGUERIN

Sur le stand d’Espaces Marx

Et comme chaque année sur notre stand les dernières parutions des Editions La Dispute et des Editions Sociales, les livres publiés par Espaces Marx Aquitaine, les Revues partenaires d’Espaces Marx comme « Les cahiers d’Histoire critique », « La pensée », « Recherches internationales », « Pratiques »,…. et petite nouveauté un déstockage avec des prix « découverte » très intéressant….

Nous pouvons aider à reconstruire l’espoir d’un autre monde, d’une société, de politiques plus justes socialement, plus efficace économiquement, plus démocratique dans un monde Paix et de coopération.
Allez, on continue…

La Cie NAJ_Web

La Cie NAJE

Nous pouvons aider à reconstruire l’espoir d’un autre monde, d’une société, de politiques plus justes socialement, plus efficace économiquement, plus démocratique dans un monde Paix et de coopération.

– Le Jeudi 4 Avril à 20h15 au Cinéma UTOPIA Projection/Débat de « Nada » de Claude Chabrol, Un avant goût de l’Escale du livre avec notre ami Max CABANES…..

CabanesM   .mdgegaclgjchjcig_Web

Lettre de Avril 2019 Espaces Marx Aquitaine

Rendez-vous à l’Escale du livre de Bordeaux du vendredi 5 au Dimanche 7 Avril à partir de 10h  notamment sur le stand d’Espaces Marx (L57) que nous partageons avec l’IHS-CGT et sa revue « Histoires Sociales », où nous seront heureux de partager le verre de l’amitié le vendredi soir à partir de 19h et durant la nocturne jusqu’à 21h  :
La programmation complète de la manifestation se trouve sur le lien suivant : https://bit.ly/2Y4Q3o9

Quelques auteur-es qui nous ont annoncé leur présence sur le stand d’Espaces Marx (L57)

Maurice LEMOINE, journaliste et écrivain, ancien rédacteur en chef du Monde diplomatique et spécialiste de l’Amérique latine propose une lecture différente de la crise vénézuélienne, dans son livre  « Venezuela chronique d’une déstabilisation » aux éditions Le Temps des Cerises, Mars 2019. Une rencontre-débat aura lieu Dimanche 7 Avril à 11h avec Maurice LEMOINE, sur le thème : « Du Brésil au Venezuela, le retour de la doctrine de Monroe ». Cette rencontre sera animée par Michel POUYLLAU, Géographe, ex-Président de l’Université de La Rochelle. Il sera présent sur le stand Samedi après-midi, et dimanche après-midi.

ph_auteur_46_MLemoine     bapcneliaingfjal_Web

Journaliste et écrivain, spécialiste de l’Amérique latine et de la Caraïbe, Maurice Lemoine – d’Haïti à l’Amérique centrale, de la Colombie au Venezuela – a couvert la plupart des conflits de la région. Il est l’auteur, entre autres, de Chavez Presidente (2005), Cinq Cubains à Miami (2010), Sur les eaux noires du fleuve (2013) et Les enfants cachés du général Pinochet (2015).

– Lysiane REGINENSI-ROLLAND, écrivaine, « A vol d’oiseau, d’un millénaire à l’autre » aux éditions La Fontaine secrète.

LysianeRolland_Mes

Elle sera présente sur le stand vers 18h vendredi, et Samedi dans la journée.

2291261_mediumLrolland

Tout au long de cet écrit atypique, Lysiane Rolland-Réginensi, publiée pour la première fois aux éditions de La fontaine secrète, survole la vie de Syléna, sa narratrice, et, ce faisant, elle embrasse de l’aile et du regard le monde depuis six décennies. De la Garonne aimée et amie d’enfance aux collines ensanglantées du  Rwanda, elle dresse tour à tour un tableau minimaliste de la vie somme toute heureuse de Syléna ou une vision de haut des misères terribles extirpées du  passé. Trois voix alternent en parallèle avec une régularité implacable : celle de Sylèna, la narratrice – il n’y a pas l’ombre d’un doute, c’est autobiographique –, celle du vaste monde avec ses événements majeurs, datés, et ses catastrophes récurrentes, et celle du Rwanda,. Des listes froides aux instants de pure poésie, chaque lieu, chaque moment prend tout naturellement sa place relative dans ce survol de six décennies. À la fin, la poésie a le dernier mot, ce qui est loin de nous surprendre : l’auteure est en effet une poétesse publiée en Aquitaine depuis de nombreuses années.

– Claire-Lise CHARBONNIER, écrivaine, « Arborescences » , « Baïnes », « L’échelle des valeurs a perdu ses barreaux (théâtre)« ,…

Claire-LiseCharbonnier_Mes

Elle sera présente le vendredi entre 13h et 16h, le samedi de 15h à 17h, et le dimanche entre 12h et 16h.

Mira-ou-la-grande-maisonCLCha

Arborescences
À travers un récit romanesque, exploration des changements parfois surprenants et souvent oubliés intervenus dans nos sociétés lors des deux siècles passés, en suivant les déambulations de deux familles étrangères l’une à l’autre et qui, au hasard des exils volontaires ou imposés, se rejoindront. France, Italie, Maroc, Suisse. Patrimoine, mémoire, transmission.
(dernier ouvrage publié)

Baïnes
Dialogue rêvé entre deux êtres séparés par le temps et l’espace, mais habités par une même aspiration pour ailleurs.

L’échelle des valeurs a perdu ses barreaux (théâtre)
Une campagne française. Une troupe de comédiens y travaille sur son prochain spectacle. Des ouvriers s’activent sur un chantier mystérieux à proximité. Certains événements graves, liés à la menace de l’environnement, amèneront ces deux mondes, si différents au départ, à se rapprocher.

Plaies vives (poésie)

Après des poèmes liés à des événements de notre histoire : guerre d’Algérie, apartheid, les colonels en Grèce, conflits du Moyen-Orient, etc. (Crises), les poèmes suivants sont plus inspirés par les mouvements de l’âme (Intemporelles.)

Sur la piste du Vocalic (conte illustré pour petits et grands)
Quand les parents se sont aperçus que leur enfant était  frappé de consonite aiguë, imaginez leur désarroi ! Après maintes tribulations auprès de spécialistes français plus ou moins doués, ils  entreprennent un voyage aux sources du remède.

Toute rencontre de hasard est un rendez-vous (théâtre)

À la fin du XIXè siècle, un jeune fils de communard s’exile en Argentine. Au long de sa vie les rencontres -amitiés, amours, ruptures, deuils, retrouvailles- forgeront sa personnalité ; sans oublier l’Histoire, qui a plusieurs reprises se rappellera à lui. Fil rouge de toutes ces années : le tango.
(en tournée)

– Jean QUERBES, « BORDEAUX CIENFUEGOS, Une histoire méconnue », publié aux éditions les Dossiers d’Aquitaine

JeanQUERBES_Web

Cienfuegos est une ville située sur la Bahía de Cienfuegos, une baie de la côte sud de Cuba. Elle est connue pour ses bâtiments de l’époque coloniale. Sur la place centrale, appelée Parque José Martí, le théâtre Tomás Terry est orné de fresques au plafond et de mosaïques décorées à la feuille d’or. Le musée provincial retrace l’histoire coloniale de la ville. L’Arco de Triunfo commémore l’indépendance cubaine. Des ferrys traversent la baie pour rejoindre Castillo de Jagua, une forteresse du XVIIIe siècle.

couverture Cienfuegos_Web

Après une navigation de 8.000 km, trois frégates venant de Bordeaux arrivent a La Havane. A bord, 46 émigrants, parmi eux, des laboureurs, des forgerons, des charpentiers, des tailleurs, un boulanger… L’initiateur et l’organisateur de cette expédition, Luis de Clouet de Piettre, très Ma Bordeaux est un personnage hors du commun. II naît en 1766, a la Nouvelle-Orléans, alors sous domination espagnole. II entre dans l’armée a l’age de 11 ans. II y termine sa carrière avec le grade de lieutenant-colonel. En 1818, nommé a l’État-major de La Havane, il se lie avec l’aristocratie et les milieux maçonniques dans l’intention de créer la colonie Fernandina, aujourd’hui Cienfuegos. L’acte de naissance de ladite colonie est signe le 22 avril 1819. Des lors, les liens entre le port de Bordeaux et l’Ile de Cuba ne cessent de s’intensifier. Mais qui donc de nos jours connaît cette histoire qui sera teintée de périodes fécondes, mais aussi de violences, de jalousies, de spéculations sur fond de traite et de révolte des esclaves, tandis que les nations d’Amérique se libèrent et que les États-Unis imposent leur hégémonie? L’auteur, Jean Querbes, a partir des travaux de chercheurs, retrace cette aventure dont Luis de Clouet est l’incontestable héros. Un récit-passion au coeur d’une histoire qui fit de Bordeaux et de Cienfuegos deux belles cites inscrites aujourd’hui, au Patrimoine mondial de l’Humanité. Jean Querbes, natif d’Arcachon, ingénieur agronome, docteur en géographie, politiquement engage comme maire-adjoint de Tonneins puis d’Agen, de conseiller régional d’Aquitaine et de député européen, a effectué une vingtaine de voyages a Cuba, d’une part pour militer contre le blocus impose au pays, d’autre part pour mieux connaître la réalité cubaine d’un point de vue géographique, historique, social. En 2017, il fonde l’Association Bordeaux-Cienfuegos dans le but de mieux faire connaître cette histoire et de poursuivre l’aventure humaine entre les deux villes surs : Bordeaux et Cienfuegos.

– Dominique-Emmanuel BLANCHARD et Richard ZEBOULON, « B. comme BLANCHE », aux éditions La petite Hélène,

DE_Blanchard_Mes    et      RichardZEBOULON_web

Comment ne pas songer à la vue du titre et sans même avoir ni ouvert le livre, ni regardé la quatrième de couverture à ces deux références : la page blanche et à la « Blanche » d’Aragon ? Dans « B comme Blanche etc. », son dernier roman, Dominique-Emmanuel Blanchard fait de l’écrivain fantôme un personnage à visage découvert présent tout le long du récit. Par définition, en littérature, le nègre, dit ghost writer, traduit en français par écrivain fantôme, est discret et surtout anonyme. Pour autant, ce n’est pas le personnage principal. Du reste, qui est, tangiblement, au cœur du récit ? La Blanche du titre, ou bien Nathan qui raconte sa passion de quarante ans pour elle ?  Car, on ne connaît Blanche que par Nathan interposé.  Mais, l’auteur, qui a écrit son livre à la demande de son ami photographe Richard Zéboulon (nommé Nathan Z. dans le texte), s’amuse à nous perdre dans la confusion des genres, des sentiments et des prénoms. Le « je » de l’écriture n’est pas celui qui narre, mais bien l’autre, l’ami bien ancré dans la réalité. Il l’observe et remarque : ce n’est pas de Blanche qu’il parle dès le début du récit mais de Claire. « Vous répétez que vous étiez amoureux fou de Claire. A vous écoutez, un doute me vient. En somme, vous ne faisiez que vous quitter, que fragmenter l’histoire. (…) J’en arriverai à douter de l’existence de Claire s’il n’y avait ces milliers, oui des milliers de photos d’elle » À peine l’apercevra-t-on, cette femme très « féminine », « charmeuse » rencontrée sous le prénom de Claire à dix-sept ans, et devenue au fil des années Blanche. Qui est cette femme qui hante encore Nathan Z. ? Qui est cette femme adorée jusqu’à l’aveuglement ? « C’était une fille extrêmement exigeante. Et moi j’étais toujours sur le qui-vive. Son exigence se manifestait en tout : habillement, comportement. Elle visait la perfection. » Le lecteur, tout au long du  livre se demande si Claire/Banche n’est pas, surtout, amoureuse de l’amour. L’auteur avoue qu’il aurait aimé appeler ce qui est un roman, même si le livre est « d’après une histoire de Richard Zéboulon », Identification d’une femme, titre mythique du film d’Antonioni.

BBLANCHEsans-titre

– Laure Garralaga LATASTE, « El condor libre »,  aux éditions Liens jeunesse

LaureLATASTE_Web

sans-titreLaureL

Matthieu MONTALBAN, Andy SMITH, Colin HAY, « Dictionnaire d’économie politique » aux éditions Presse de Sciences Po

Matthieu  et Andy-Smith_BlocSPOBX_Mes   et   ColinHay2

L’économie est fondamentalement politique, la politique ne peut se comprendre sans l’analyse économique. Le postulat de l’interdépendance entre ces deux domaines est indispensable pour comprendre les formes contemporaines du capitalisme. L’économie politique fournit des outils puissants pour appréhender la contingence des phénomènes économiques et les choix sociaux qu’ils ne cessent d’engendrer. D’« Austérité » à « xavier.ridon@gmail.comTravail », de « Crise financière de 2007 » à « Public choice », politistes, sociologues et économistes définissent et discutent les concepts clés, perspectives théoriques et controverses sociétales de ce vaste champ de recherche, offrant avec ce dictionnaire une synthèse unique et pluraliste des connaissances actuelles en économie politique.

27246100293230L

– Jean-François MEEKEL, et La Revue « Ancrage »

JFMeekel

Vendredi matin, Samedi, Dimanche

2018-01-24-N°7-JF-MEEKEL-et-M-V-6-e1517470991540

https://www.ancrage.org/

– Anny SOUM-POUYALET, Journaliste, Présidente du Cercle Condorcet de Bordeaux, « T’as qu’à croire ! », écrits de Jean-Claude Coiffet, aux Dossiers d’Aquitaine

AnnySOUM-POUYALET_Mes  Anny sera présente le vendredi 10h13h, le samedi 15h30 à 20 h, le dimanche : 15h 20 h

Professeur avant tout, Jean-Claude Coiffet concevait ainsi sa tâche : « apprendre le maniement des armes que sont la langue, la connaissance et la pensée pour com-battre la tyrannie de l’obscurantisme et de l’asservissement ». Il a mis toute sa vie au service de cette idée, invitant tous ceux qui l’écoutaient ou le lisaient, que ce soit au lycée, à l’Institut d’études politiques (IEP) de Bordeaux, au Cercle Condorcet ou dans diverses associations ou colloques où il donna de multiples conférences, à « réfléchir autrement », toujours « en opposition avec la désinformation communicationnelle ». Ce livre-hommage est un recueil des productions de Jean-Claude Coiffet réalisées au cours des 25 dernières années. Billets d’humeur ou articles de fond, ils constituent une étude critique de notre société et une déconstruction du discours officiel. Tous les domaines sont évo-qués, qu’ils soient d’ordre politique, économique, démographique ou anthropologique. Ce travail repose sur une réflexion profonde, une grande rigueur intellectuelle et une analyse rigoureuse des faits, des comportements et des chiffres. Ces écrits, ancrés dans l’actualité et d’une remarquable acuité, nous aident à penser le monde.

couv-Tas-quà-croire-280x351   Coiffet-1

Marc LOSSON, poète, « Le voyageur sans fin » aux éditions persée

MarcLosson2_Web

Marc sera présent le Samedi 6 Avril sur le stand…. Et si vous souhaitez mieux les connaître, Marc et ses ami-es…

http://laquestiondelautre.blogs.sudouest.fr/ ou écouter une partie d’un de ses textes….  https://www.dailymotion.com/video/x74wf7t

41hp1uWS1ML__SX359_BO1,204,203,200_

– Les Éditions du Détour qui publient des livres politiques et des livres d’histoire principalement avec notamment deux livres :
http://editionsdudetour.com/index.php/les-livres/letat-detricote/ L’Etat détricoté de Danielle Tartakowsky et Michel Margairaz
http://editionsdudetour.com/index.php/les-livres/histoire-de-la-commune-de-1871/ Histoire de la Commune de Lissagaray, nouvelle édition avec préface de Jaques Rougerie.

– Quelques ouvrages des éditions DUFOURG-TANDRUP,…

Joel GUERIN (samedi 5 avril 10h à 14h), Jean CASSET (Vendredi 4 avril), Pierre SARTOR….

JoelGUERIN

Jean_Casset

sartor

Et comme chaque année sur notre stand les dernières parutions des Editions La Dispute et des Editions Sociales, les livres publiés par Espaces Marx Aquitaine, les Revues partenaires d’Espaces Marx comme « Les cahiers d’Histoire critique », « La pensée », « Recherches internationales », « Pratiques »,…. et petite nouveauté un déstockage avec des prix « découverte » très intéressant….

&&&&&&&&&&&&&&

Mémoires ouvrières en Stéphanois

Flyer MO & GG

De l’automne 1917 au printemps 1918, Saint-Étienne s’est trouvé au centre d’un mouvement de contestation qui remit en cause, tout à la fois, la politique gouvernementale, la conduite des opérations militaires et la direction nationale de la CGT.

Étudiant les conditions de travail, avant et pendant la guerre, des ouvrières et des ouvriers au sein de grandes entreprises (la Manufacture Française d’Armes et Cycles, Leflaive) ou de branches (les laceteuses de la vallée du Gier, les métallos de la vallée de l’Ondaine, les mineurs), analysant les mouvements de grève des derniers mois du conflit et des débuts du retour de la paix, ainsi que les débats et les remous qui agitèrent les milieux syndicaux, l’ouvrage propose un tableau de cette région industrielle, de ses habitants, des difficultés qu’ils ont affrontées à l’époque de la Grande Guerre.

Éclairant les aspects de la vie des ouvriers des villes de la région stéphanoise, le rôle de grands acteurs (Albert Thomas, Clovis Andrieu, Alphonse Merrheim, Étienne Mimard, Joseph Leflaive), l’écho qu’y rencontrèrent les débats nationaux et internationaux (la guerre ou la paix, la Révolution russe), ce livre permettra de mieux connaître des événements qui ont marqué les mémoires locales et l’histoire du pays.

Un ouvrage du Groupe de recherches et d’études sur les mémoires du monde ouvrier stéphanois (GREMMOS)

             &&&&&&&&&&&&&&&

Les Rencontres d’Espaces Marx invitent à venir échanger avec Marie-Laure DUFRESNE-CASTET et Olivier ESCOTS

Mercredi 30 Mai à 18h30 à La Machine à Musique – Lignerolles,

Autour du livre Un monde à gagner. La lutte des classes au tribunal publié aux éditions Don Quichotte

9782359494860_DUFRESNE

Devenue avocate en droit du travail, Marie-Laure Dufresne-Castets a toujours fait coïncider l’exercice de sa profession avec ses convictions politiques et s’est spécialisée dans la défense des salariés licenciés ou malmenés par des conditions de travail toujours de plus en plus dures. En revenant sur des affaires qu’elle a plaidées (Renault Le Mans, Continental, Moulinex…), elle analyse le rapport de force qui s’établit lors d’un procès, sur l’attitude des juges souvent frileux d’assumer leur rôle social, sur la nouvelle terminologie juridique qui masque la violence des rapports salariaux. Elle montre que le tribunal peut aussi être le lieu où lutter contre un ordre social injuste.

Marie-Laure Dufresne-Castets a repris ses études de droit à 33 ans et est devenue avocate. Elle a principalement travaillé avec la CGT dans plusieurs affaires judiciaires.

La rencontre, proposée en partenariat avec les Espaces-Marx, sera animée par Olivier Escots.

Librairie La Machine à Lire – 8, place du Parlement – 33000 Bordeaux – France
tél : 33 (0)5 56 48 03 87 – fax : 33 (0)5 56 48 16 83
La Machine à Musique – Lignerolles – 13-15, rue du Parlement Sainte Catherine- 33000 Bordeaux – France
tél : 33 (0)5 56 44 81 53 – fax : 33 (0)5 56 81 41 44
Ouvert le lundi de 14 h à 20 h et du mardi au samedi de 10 h à 20 h
Le site de La Machine à Lire http://www.lamachinealire.com/
site@lamachinelalire.com

&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&

Espaces Marx à l’Escale du Livre

Escale du Livre 2010 237_web

Vous êtes cordialement invité-es à participer à l’Escale du livre de Bordeaux qui se déroulera du Vendredi 6 avril au Dimanche 8 avril à Bordeaux, Quartier Sainte-Croix près de la Gare Saint-Jean. Accès TRAM. Nous espérons vous croiser sur notre stand que nous partagerons avec l’IHS-CGT33, No L46 dans le Grand Stand Salon Librairie DOM BEDOS.

Rencontres-Débats avec la participation de nos auteurs et amis :

Olivier_Dartigolles

Vendredi à 14h au Comptoir des mots, rencontre organisée par Espaces Marx avec Olivier DARTIGOLLES, porte-parole du PCF, Elu Municipal à PAU, autour de son ouvrage « Macron, entreprise de démolition ; forces, failles, farces« , aux éditions de l’Atelier, Janvier 2018,

Quelle société est en train de dessiner Emmanuel Macron à travers les actes qu’il pose depuis qu’il est élu Président de la République ? Olivier Dartigolles en livre un diagnostic éclairant : une mise aux normes de la France aux exigences du marché mondial accompagnée d’une compression des libertés.  L’entreprise Macron est en marche. Le sprint libéral et autoritaire prend les allures d’une attaque tout azimut. Quel dessein poursuit le Président de la République ? Face à cette avalanche de mesures favorisant l’accumulation des richesses par quelques-uns, défaisant la solidarité et comprimant les libertés, comment sortir de la sidération et du fatalisme ? Quel avenir pour la France et l’Europe ? Quel horizon pour les valeurs qui conjuguent progrès humain et préservation de la planète ?
Cet essai incisif décrypte le sens des décisions d’Emmanuel Macron. Il décrit comment, sous sa conduite, les « premiers de cordée » agissent avec rapidité, froideur et méthode. Leur but ? Placer la France dans les standards de la compétition néolibérale mondiale et pour cela défaire pièce après pièce le pacte social français. Macron a-t-il partie gagnée ? n analysant la mise en oeuvre de cette entreprise inédite, ce livre en dévoile les forces mais aussi les faiblesses… et les supercheries. Il ne propose pas d’assister inerte et sonné au spectacle de la démolition mais de construire dès aujourd’hui une réplique émancipatrice et offensive à cette régression.

JcGILLET

Vendredi à 17h à l’Agora, GRAND DEBAT « Que reste-t-il de Mai 68 ? » animée par Jean-Marie HARRIBEY avec la participation de Jean-Claude GILLET, Pierre BRANA et Joëlle DUSSEAU, Jean-Baptiste HARANA

Il y a 50 ans, la France s’enflammait ; le Quartier latin à Paris se couvrait de barricades, et des ouvriers bloquaient les usines. Mai 68 est un moment fondateur de notre histoire politique, culturelle et sociale. À tel point qu’il est devenu une référence souvent convoquée dans les discours et les débats d’aujourd’hui. Pour nous faire revivre ces moments historiques:
Jean-Claude Gillet avec La pensée, l’action et la représentation de Mai 68 dans le PSU (Bruno Leprince), montre les interactions que le Parti Socialiste Unifié a engendré avec les autres protagonistes de l’époque.
Pierre Brana et Joëlle Dusseau pour Mai 68 à Bordeaux (Geste edition), deux acteurs bordelais, tous deux historiens et politiques, jettent un regard sur le Mai 68 bordelais, avec ses ressemblances, ses différences avec le Mai parisien.
Jean-Baptiste Harang, avec Jours de mai (Verdier) nous livre un recueil d’articles publiés dans « Libération », entre le 5 et le 31 mai 1998. Dans ceux-ci, l’écrivain et journaliste se remémore les évènements de mai 1968.
Débat présenté par Jean-Marie Harribey.

– Du 6 au 8 Avril 2018, L’Escale du Livre, Quartier Sainte Croix à Bordeaux, Jean-Claude GILLET, professeur émérite en sciences de l’éducation, Jean-Marie HARRIBEY participerons à une GRAND DEBAT « sur Mai 68 »  le vendredi 6 avril à 17h à l’Agora. Une rencontre avec Olivier DARTIGOLLES est programmée pour le vendredi 6 avril à 14h au Comptoir des mots Salon DOM BEDOS, Jean-François MEEKEL nous présentera la Revue ancrage (Contact: jean-francois.meekel@orange.fr https://blog.ancrage.website), au coin de la poésie et du roman Jeanne UTEAU, Georges DUROU , Julienne SALVAT, Karfa Sira DIALLO, Guy LATRY, Jean CASSET, Antonio CORDOBA au coin politique et social Jean-Pierre COSSE, Olivier DARTIGOLLES, Jean-Claude GILLET, Jean-Marie HARRIBEY, Marie ESTRIPEAUT-BOURJAC, Dominique GAY SYLVESTRE, Christophe MIQUEU, Pierre SARTOR, Joël GUERIN,…

Georges_Durou

– Georges DUROU, « Mes printemps de barbelés »,

GuyLATRY

– Guy LATRY, « Théodore Blanc, As paysans coume jou/Aux paysans comme moi, chroniques politiques gasconnes de la Gironde du Dimanche (1869-1871), présentées et traduites par Guy Latry, PUB, 2017. »,

Jean_Casset

– Jean CASSET, « Charles Dérocher », édition en ligne chez Edilivre, 600 pages,

Jeanne_UteauAu premier plan Jeanne…

– Jeanne LAVERGNE-UTEAU, « Les buissonnantes »,

Juliane_salavat_Mel

– Julienne SALVAT, « Roman: FLEURS EN TERRAIN VOLCANIQUE (Editions l’Harmattan) 2015,  Recueils de Poèmes NUIT CRISTAL   (L’Harmattan) 2016, ODEURS CAFRINES  2017″,

Jean-PierreCOSSE

– Jean-Pierre COSSE, « Génocide des Tutsi, l’Imposture, Alain Juppé et le Rwanda »,

– Olivier DARTIGOLLES, « Macron, entreprise de démolition ; forces, failles, farces », Editions de l’Atelier, 2018,

Karfa

– Karfa Sira DIALLO, « Les légions de Senghor » publié aux Editions Ex Aequo (2017) »,

Huma33_Sa2010 222

– Marie ESTRIPEAUT-BOURJAC, Dominique Gay-Sylvestre, Christophe MIQUEU, « Usages et mésusages de la laïcité : Education et politique », Editions PULIM,

– Jean-Claude GILLET, « Mai 68 et le PSU: La pensée, l’action et la représentation de Mai 68 dans le Parti Socialiste Unifié. »,

sartor

– Pierre SARTOR, « Hold Up sur le Vivant »,

JoelGUERIN

– Joel GUERIN, « Paroles d’un ancien aphasique »,

 JFMeekel

– Jean-François MEEKEL, La revue « Ancrages »,

Jean-Marie

– Jean-Marie HARRIBEY est sur le stand de la Machine à lire où il présente son dernier livre  publié « La monnaie : un enjeu politique » aux éditions Points Seuil….

acordoba

– Antonio CORDOBA, …..

Mado_Lenoble

– Madeleine LENOBLE est cette année sur le stand des éditions  FEDEROP avec ses poèmes,…

Et quelques autres que vous croiserez sur le stand comme

Marx_Forum

…..